Ranakpur : Sanctuaires jaïns

Les temples jaïn de Ranakpur

A 95 km d’Udaipur, au milieu de la chaîne des Arawalli, un ensemble de temples fut édifié au XVè siècle grâce à un riche marchand jaïn.

Le complexe monastique comprend aujourd’hui plusieurs temples et abrite une communauté de moines. Grâce à son site dans des collines boisées, ce complexe paisible se visite avec bonheur après avoir laissé au dehors tout objet en cuir.

Le joyau est le temple d’Adinath, magnifique édifice de marbre blanc sculpté dans ses moindres recoins d’arabesques et de divinités aux contours subtils.

Adinath (ou Rishabha) serait le premier  à avoir su libérer son âme suivant les préceptes jaïns et donc un guide et un modèle en la matière.

Le temple, cruciforme, repose sur une plate-forme centrée sur la cella qui abrite l’image d’Adinath, mais de multiples chapelles additionnelles compliquent le plan àl’infini avec les innombrables colonnes sculptées.

Les volumes intérieurs sont impressionnants. Les arches de marbre festonnées qui enjambent les colonnes s’ouvrent sur l’extérieur  ce qui permet une circulation de l’air et empêche toute sensation d’enfermement.

Les motifs sculptés mêlent les symboles ésotériques et de gracieux personnages qui célèbrent la vie charnelle.

 

 

Journal de voyage : (Fev. 2010)

Après quelques marches, on arrive à une plate-forme où l’on est saisi par la vision de centaines de colonnes très finement et très richement sculptées soutenant des voûtes également décorées avec des pavillons très géométriquement disposés autour de la cella centrale. L’effet est tout simplement époustouflant !

A noter à la sortie que le réfectoire des pélerins offre – pour moins d’un euro -un délicieux thali, végétarien bien sûr, servi avec gentillesse sur de très longues tables très propres dans une grande salle basse et fraîche.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *