Chidambaram

Chidambaram est dominé par l’énorme temple dédié à Shiva

Chidambaram est dominé par l’énorme temple (XIIè s. Epoque Chola) dédié à Shiva Natajara, le dieu qui danse et maintient ainsi l’équilibre cosmique.

ournal de voyage (Fev. 2009)

La mendicité est la plus terrible à la porte des temples. Il faut serrer les dents pour passer entre tous ces miséreux.

On se déchausse et l’on confie ses chaussures au gardien.

A l’intérieur du temple, les gens déambulent dans les vastes espaces entre les bâtiments. Les très hauts gopurams sont couverts de statues peintes de couleurs criardes assez laides.

Au fur et à mesure que l’on traverse les enceintes successives l’ambiance est plus chargée de ferveur avec des moines, généralement gras et torse nu, courant dans tous les sens et des fidèles qui présentent des offrandes. Ce temple est parait-il un des plus prospère de l’Inde.

La première enceinte ouvre sur un immense bassin où un pèlerin se baigne et où on lave un objet de culte.

Comme tous les rites, ceux ci sont chargés de symboles et lorsque l’on ne détient aucune clé on reste étonné et incrédule.

[nggallery id=38]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *